Quelle est votre journée type ?

La journée démarre par un briefing avec l’équipe autour d’un café et puis nous mettons en route les travaux sur le chantier et nous commençons les forages selon les priorités du chantier dont je supervise l’avancement.

L’approvisionnent en béton se fait tout au long de la journée je reste donc en contact permanent avec la centrale.

Après la pause-déjeuner, nous reprenons les forages à 13h30. L’après-midi je commence à planifier ma journée du lendemain : commande diverses, analyse des différentes tâches à effectuer.

En fin de journée, nous terminons les forages et nettoyons les machines. Et puis nous préparons la foreuse pour le lendemain et c’est la fin de journée pour l’équipe. Je termine ma journée en transmettant le rapport de la journée, le pointage et le compte rendu au conducteur de travaux.

Quelles sont les compétences et comportements requis pour ce métier ?

Selon moi, il faut être organisé, avoir un bon contact avec les gens, faire preuve d’autorité tout en restant à l’écoute, savoir donner des instructions claires,  analyser les évènements du chantier et prendre des décisions rapidement.

Au niveau du comportement il est important d’avoir le sens de l’observation, d’être respectueux de ses collaborateurs et d’être toujours attentif à la sécurité de chacun sur le chantier

Quelles sont les réalisations dont vous êtes le plus fier ?

Je suis très fier d’avoir participé en tant que foreur au chantier du pont de Térénez dans le Finistère qui relie Crozon à Faou. Nous avons effectué vingt forages tubés de diamètre 1m50, sur une longueur de 50 mètres

Un des chantiers les plus techniques auquel j’ai participé en tant que chef de chantier a été celui du Puits Duhamel sur le métro de Rennes, de juillet 2015 à juillet 2016. Nous avons réalisé une première paroi circulaire de 18métres de profondeur 118 pieux sécants à la boue diamètre 800 et profondeur 23métres  puis une coque de 25cm d’épaisseur en béton projeté. A 18 m nous avons fait la même chose pour atteindre 32m.

Que diriez-vous aux candidats qui postulent chez Botte Fondations ?

Après 12 ans dans l’entreprise que j’ai vue grandir, se perfectionner dans de nombreux domaines, je dirais qu’elle sait se remettre en question quand il faut, elle investit constamment dans le matériel de forage et la sécurité. Botte Fondations reste parmi les leaders du forage en France. Grâce à sa diversité de métier il est possible de changer de secteur (pieux, béton projeté, injection, paroi moulée).

Partagez ce contenu

Votre message a été envoyé. Nous vous remercions d'avoir partagé un contenu du site de Botte Fondations .

* Champs obligatoires